En cours de somalisation

Publié le par Kudeta

Se qualifiant au dessus de toutes les instances au nom de la sécurité et de la défense du pays, Alain Ramaroson et les bérets rouges du Capsat continuent leurs actes de terrorisme.
Depuis la semaine dernière, ces derniers se sont adonnés à des rackets et des braquages de biens d'autrui dans plusieurs opérations menées dans la capitale et en provinces. Après Interauto, Alain Ramaroson et ses militaires ont tenté de perquisitionner ce samedi la centrale de la société ENELEC ainsi que le domicile de son directeur à Tamatave, avant l'intervention des éléments de la gendarmerie nationale à la demande d'Andry Rajoelina en personne. A la tête des putschistes, on affirme ne pas avoir autorisé ces opérations.

Commenter cet article

pépito 12/05/2009 18:30

Désormais affublé du surnom de général, Alain Ramaroson prend le relais des capsats pour terroriser la population.
Voilà qu'un colonel rasta arrive sur les lieux, un colonel fraîchement naturalisé français. Il se dit prêt à soutenir les capsats en cas attaque contre ses derniers. Pour ce faire, il compte sur ceux-là même qui ont dévasté les magasins de Tana en janvier.
Décidément, il y a beaucoup trop de "français" dans cette sombre histoire !

achille52 12/05/2009 07:56

Est-ce que t'as de infos supplémentaires sur ces pillages, on sait tous que ce pauvre affreux jojo n'est qu'un pinnochio, j'espère qu'il va pas se transformer en feu de bois